Création de l'Alliance pour la Sauvegarde des Accords de Goma


Didier Bitaki, porte-parole de l'Alliance, appelle au calme

Dix-sept anciens groupes armés du Nord-Kivu ont formé samedi une structure unique, l’Alliance pour la Sauvegarde des Accords de Goma. L’Alliance regroupe notamment le Cndp, le Pareco, le Kifuafua et le Mongol. Elle accuse l’Etat de prendre du retard dans l’exécution des accords.

Le gouvernement et ses opposants ont signé le document en mars 2009. Ces derniers consacrent la fin de l’existence des groupes armés, leur transformation en partis politiques, l’intégration des combattants dans l’armée, la reconnaissance de leurs grades et la participation des cadres issus de ces groupes dans la vie politique nationale.

Selon Didier Bitaki, porte parole de cette coalition, le processus tarde à donner les résultats escomptés.

Aussi, face aux inquiétudes qu’une telle alliance pourrait susciter pour la sécurité de la population, Didier Bitaki répond:

La population doit rester calme. Nos membres appartiennent à une structure qui a réussi à concilier nos différends. Mais si le gouvernement ne saisit pas la balle au bond, il laissera la possibilité à tout aventurier de saisir l’unité des groupes armés pour lui faire la guerre.

Pour sa part, le gouverneur de la province souligne le droit au regroupement associatif de chacun et demande aux alliés de reconnaître les avancées observées jusque là dans le processus.

Cependant, Julien Paluku met en garde contre toute association criminelle.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner