Kinshasa: expulsions définitives à l’Université catholique du Congo


Des étudiants auraient brûlé des pneus le 1er mars

Le recteur de l’Université catholique du Congo (UCC) confirme le renvoi définitif de quelques étudiants de son université pour avoir, selon lui, manifesté abusivement et sans respect du règlement de l’établissement.

L’abbé Jean Bosco reproche à ces étudiants d’avoir brûlé des pneus le 1er mars, et exigé le départ du secrétaire général académique de l’UCC en dehors de toutes les structures de dialogue. Il explique:

Nous avons [laissé le temps aux] étudiants impliqués, qui reconnaissaient avoir signé la pétition ou marché en portant des bannières abusives, pour présenter des excuses comme l’avait exigé le président de la Conférence épiscopale. Cela n’a pas été fait. Ceux qui l’ont fait ont reçu une sanction proportionnelle à leur faute. Nous n’avons pas renvoyé abusivement, nous avons appliqué le règlement. Il y a des instances de dialogue, un conseil des étudiants qui est chargé de présenter les doléances des étudiants auprès des autorités de l’université. [Les étudiants fautifs] ne l’ont pas fait, ils ont fait un coup d’Etat au conseil des étudiants, l’accusant de tous les maux. Et ils n’ont pas reconnu toutes les autres instances.

Selon certains étudiants frappés d’expulsion définitive, ils sont plus d’une trentaine dans ce cas.

Ils affirment avoir manifesté conformément aux règles de l’UCC. «Il n’y a pas eu d’abus comme le prétendent les autorités académiques», indiquent-ils.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner