Interférences entre Kinshasa et Brazzaville: la RDC s’engage à assainir le secteur


Les ondes kinoises ont perturbé l'aéroport de Brazzaville ©indiabook.biz

La réunion, jeudi à Kinshasa, entre les ministres des Communications de la République du Congo et de la RDC tenait de l’urgence. Des interférences émanant de la RDC ont perturbé jusqu’à la semaine dernière le fonctionnement des aéroports de Brazzaville et de Pointe-Noire.

Pendant plus de quinze jours, les tours de contrôle étaient de temps en temps brouillées par des ondes venues de l’autre côté du fleuve Congo.

Le vice-Premier ministre et ministre des Postes, Téléphones et Télécommunications de la RDC, Simon Bulupi Galati, s’est engagé à assainir le secteur pour réduire les désagréments.

Il a expliqué:

« Le problème se situe dans la répartition des fréquences: savoir que telle antenne est en train d’opérer sur telle fréquence, délimiter avec une certaine netteté et éviter qu’il y ait des interférences ainsi que des chevauchements dans l’utilisation des antennes par plusieurs opérateurs.»

Cela fait des années que Kinshasa, avec l’explosion du nombre de radios et de télévisions, exploite illégalement les fréquences de Brazzaville.

De plus, les opérateurs de téléphonie mobile des deux pays utilisent abusivement les fréquences au-delà de la frontière.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (176)
Ebola (58)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (35)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Sécurité (25)
Yumbi (25)
Corruption (23)
Caf (22)
Mazembe (22)
UDPS (22)
Linafoot (22)