Officiellement fermés, 47 établissements accueillent toujours des étudiants


L'arrêté ministériel de Léonard Mashako Mamba n'est pas respecté

Lors d’une descente sur le terrain mercredi 28 avril à Kinshasa, une commission de l’Enseignement supérieur et universitaire a constaté qu’une cinquantaine d’établissements ne respectent pas la mesure de fermeture les visant.

La délégation était composée de membres de la primature, des ministères de l’Enseignement supérieur, de l’Intérieur, de la Justice, du parquet général et de l’Hôtel de ville de Kinshasa. Elle a visité six communes : Mont Ngafula, Bandalungwa, Kintambo, Gombe, Kinshasa et Kalamu.

Le ministre de tutelle, le professeur Léonard Mashako Mamba, avait pris un arrêté ministériel menant à la fermeture de 47 établissements à l’équipement et aux infrastructures jugés défaillants.

Pourtant, comme à l’Institut facultaire protestant de Kinshasa à Kintambo, les cours sont dispensés normalement et les étudiants viennent de s’acquitter des frais pour toute l’année académique.

D’autres établissements ont même changé de bâtiment pour se dérober.

Dès lors, l’avenir des élèves dont les centres de formation continuent à fonctionner en violation de la mesure ministérielle semble incertain.

La  commission rendra son rapport vendredi au ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner