Walungu: Amani leo, les femmes de Kanyola s'inquiètent


Des femmes d'une ville congolaise(Archives)

Les soldats FARDC déployés dans le cadre de l’opération Amani leo doivent toucher régulièrement leur solde et recevoir tout aussi régulièrement leur ration alimentaire pour qu’ils ne soient pas contraints de se retourner sur les populations. C’est un vœu des femmes de la localité de Kanyola exprimé jeudi dernier lors du passage d’une délégation mixte de la Monuc, qui traduit leur inquiétude

La crainte des femmes de Kanyola se justifie.

Selon des sources militaires, des militaires envoyés dans cette zone dans le cadre d’Amani leo accusent un retard de quatre mois de leur solde et de leur ration alimentaire.

Il y a donc risque que ces derniers tracassent les habitants du coin et envahissent leurs champs pour y récolter de quoi se nourrir.

D’ailleurs, une barrière avait déjà été érigée par certains de ces militaires près du marché Mugogo pour extorquer les gens.

D’où l’appel des femmes de Kanyola exprimé lors du passage d’une mission mixte protection et  prévention de la Monuc,  invitant les autorités du pays à bien encadrer les hommes des troupes pour épargner les populations civiles de toutes sortes d’exactions de la part des militaires affamés  et non motivés.

L’administrateur du territoire de Walungu abonde dans le même sens.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner