Ituri: environ 4.000 déplacés de guerre d’Aveba expulsés de leur camp


Un regroupement de déplacés d'une région de l'est de la RDC (Archives)

Le camp des déplacés d’Aveba, localité située à environ 80 kilomètres au sud de Bunia, est fermé depuis environ une semaine par les FARDC. Le site abritait environ 4.000 personnes qui se retrouvent aujourd’hui dispersées.

La plupart des ces déplacés sont venus de la localité de Mukatongazi, théâtre d’affrontements ces jours-ci entre les Forces armées de la RDC et les miliciens du Front populaire pour la justice au Congo (FPJC).

Dans un rapport rendu public lundi dernier, les humanitaires opérant en Ituri signalent que ces personnes ont été expulsés de leur camp à Aveba depuis le 27 avril sur ordre des autorités militaires des FARDC.

Certaines d’entre elles ont alors trouvé refuge sur place dans des familles d’accueil et d’autres se seraient dirigées vers Songolo et Tchekele, des localités voisines.

Selon les autorités militaires contactées par Okapi, le camp d’Aveba abritait de nombreux miliciens qui s’étaient infiltrés pour bénéficier de l’assistance des humanitaires. Ce qui justifie la fermeture de ce camp.

Les humanitaires se sont réservés de tout commentaire par rapport à cette allégation.

Néanmoins, ils se concertent avec les FARDC  et les autorités politico administratives du district  pour trouver une solution à cette situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner