Des usagers de la route Kisangani-Yangambi se plaignent des tracasseries de la garde républicaine

A chaque traversée de la rivière Lindi, le conducteur d’une moto doit s’acquitter de 500 Francs congolais, celui d’un vélo 300 Francs congolais, affirment les usagers de la route Kisangani-Yangambi. Selon eux, aucun document ne leur est délivré comme  preuve de paiement. Ils sont souvent obligés de payer à plusieurs reprises ces montants exigés par des militaires de la Garde républicaine commis à ce poste.

Ces tracasseries ont suscité une discussion samedi dernier entre quelques éléments de la garde républicaine basés à la traversée de cette rivière et trois députés provinciaux qui dénoncent cette pratique.

Un chargé des renseignements de la garde républicaine trouvé sur place a affirmé, pour sa part, que ses militaires sont dans l’exercice de leurs fonctions. Il a demandé aux députés de les laisser faire leur travail:  “celui de protéger le président de la république et de faire la chasse aux éventuels insurgés”.

Une victime témoigne:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Cependant, le commandant de la garde républicaine de Kisangani déplore le comportement qu’affichent ces éléments à cet endroit. Il promet des sanctions à l’encontre des coupables pour ne pas ternir l’image du président de la république, a-t-il déclaré.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (44)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (21)
Mazembe (20)
Linafoot (20)