Assemblée nationale: un nouveau courant au sein de la majorité présidentielle


Le CLP estime que la décentralisation a échoué

Centre libéral et patriotique (CLP). C’est la dénomination d’un regroupement politique au sein de l’Alliance de la Majorité présidentielle (AMP) qui a vu le jour lundi 24 mai à Kinshasa.

Les ténors de ce nouveau courant à l’Assemblée nationale sont les Forces du Renouveau d’Olivier Kamitatu, le Groupe politique des Indépendants de Modeste Bahati, les  Chrétiens démocrates et fédéralistes de José Endundo ainsi que le Courant Rénovateur.

Ses membres disent toujours appartenir à l’AMP mais estiment que le gouvernement actuel a échoué «sur toute la ligne», notamment dans la mise en place de la décentralisation et du découpage territorial.

L’heure du choix

« La décentralisation et la mise en place de 26 provinces sont consacrées dans la constitution qui représente un consensus national, » a souligné le député Fabrice Puela, membre du CLP.

Selon cet élu, le Centre libéral et patriotique veut que le peuple congolais retrouve le bonheur.

Fabrice Puela a conclu:

«Nous demandons aux autres élus, aux autres membres de la majorité de se joindre à nous, de s’assumer, puisque nous devons faire le choix entre la majorité pour le peuple et la majorité contre le peuple.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner