Déplacés de Dongo: les femmes enceintes manifestent

A Zongo, à l’extrême nord-ouest de la province de l’Equateur, de futures mères en colère ont assiégé lundi 24 mai le bureau de l’ONG Solidarité Action pour le Développement Africa (Sad Africa).

Ces déplacées ont fuit l’insurrection du Mouvement de Libération indépendant des Alliés (MLIA) et viennent de Dongo, Kungu, Bozene, Buburu, Libenge et Bobito.

Elles reprochent aux ONG Sad Africa et Shekina, deux organisations partenaires du Fond des Nations Unies pour la Population (UNFPA), de n’avoir distribué des kits d’accouchement qu’à 55 femmes sur les 181 enceintes.

Sad Africa et Shekina ont procédé à la distribution de ce matériel entre vendredi et samedi.

L’une des manifestantes explique :

« Certaines femmes ont été informées de l’arrivée du matériel, et ont couru pour le récupérer. D’autres n’en savaient rien et ont été surprises. Nous demandons des kits supplémentaires car certaines femmes n’ont ni vêtements, ni médicaments pour leur enfant. »

Pour le chef de l’antenne locale de l’UNFPA, la distribution de ces biens s’est effectuée sur la base du rapport qui lui a été présenté par son partenaire Shekina.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner