Nord-Kivu: un seul magistrat pour la juridiction militaire de Goma


Une vue aérienne de la ville de Goma

L’appareil judiciaire militaire connaît d’énormes difficultés de fonctionnement dans la capitale du Nord Kivu. L’insuffisance de magistrats militaires et le manque des moyens logistiques font traîner les dossiers judiciaires. Conséquence: les prisons sont surpeuplées.

La  prison de Goma compte  actuellement 333 militaires prévenus et condamnés confondus. Faute d’ouverture d’action judicaire, certains prévenus militaires passent des longs mois et parfois des longues années sans jugement.

Le greffier du tribunal militaire de garnison de Goma déplore cette situation. Bukasa Ntamba explique:

« Nous fixons le dossier lorsque nous sommes saisis. Mais, si le dossier a traîné au niveau du parquet, ce n’est pas l’affaire du tribunal. Nous avons un seul juge avec plus de 100 dossiers. Que la hiérarchie pense à renforcer le tribunal [Militaire] pour que les dossiers ne traînent plus ».

Le président du tribunal militaire de garnison de Goma et seul juge de cette juridiction confirme les faits. José Ilunga Kasongo se dit submerger par le volume des dossiers judiciaires qui l’attendent dans d’autres secteurs de la province difficilement accessibles.

Cette insuffisance de magistrats est constatée dans toutes les autres juridictions militaires au Nord-Kivu, affirment les observateurs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires