Dongo: situation sanitaire préoccupante à Bomongo

Dépôts pharmaceutiques pillés, matériels et équipements médicaux emportés dans la quasi-totalité des structures sanitaires. C’est la situation que présente la zone de santé de Bomongo, à  450 kilomètres de Mbandaka, à l’Equateur, conséquence de l’insécurité causée par les insurgés du MLIA (Mouvement de libération indépendante et alliés) à Dongo. Le Docteur Getry Malungu, médecin chef de cette zone de santé fait le constat et lance un cri de détresse.

D’après ce responsable médical, avec le retour de ceux qui avaient fui les affrontements, la question de la prise en charge des  malades se pose avec acuité dans une zone où les infrastructures sanitaires ont été réduites à néant.

«Il n’y a plus rien à l’hôpital général comme matériel, il n’y a pas de médicaments, pas d’équipements,»se lamente le Docteur Malungu.

Conséquence: taux très élevés de de mortalité néo-natale et maternelle ainsi que du tétanos néo-natal.

D’après la même source, les femmes enceintes et les enfants ne sont pas vaccinés depuis novembre 2009 dans cette zone de santé.

«Nous faisons appel à toutes les personnes de bonne volonté, aux organisations nationales et internationales pour pouvoir nous venir en aide,» a lancé le médecin chef de zone de santé de Bomongo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner