L'ONG ‘‘Vision sociale’’ dénonce le monnayage de l'accès à la prison de Bukavu

 L’ONG  ‘‘Vision sociale’’ a dénoncé, mercredi 16 juin à Bukavu le désordre causé par les agents de l’ordre à la prison cettre de cette ville. C’est notamment le fait que, depuis un certain temps, l’accès à cette prison est conditionné au paiement d’une somme d’argent.

Chaque visiteur qui apporte à manger au détenu doit d’abord payer quelque chose au policier et au capita (directeur) de la prison avant d’être admis à franchir le portail avec la nourriture destinée au détenu, d’après ”Vision sociale”.

Cette situation énerve tant les prisonniers que les ONG des droits de l’homme. 

Pour mettre fin à ce désordre, l’administrateur de ”Vision sociale”, Maître Papy Kajabika, propose de placer un panneau au niveau de cette maison carcérale.

Sur ce panneau, selon lui, sera affiché le message suivant :

“Il est strictement interdit de demander de l’argent aux visiteurs qui amènent la nourriture aux prisonniers. Le contrevenant sera puni de servitude pénale de six mois à cinq ans conformément à l’article 146 du code pénal livre deuxième.”

 Papy Kajabika a précisé:

«Nous avons proposé cette piste de solution à madame le chef de division, à l’inspecteur provincial de la police et au ministre provincial de la Justice. On n’attend que l’autorisation des autorités pour placer ces panneaux au niveau de la prison centrale de Bukavu.»

 De son coté, le chef de division de la Justice , Berthe Chekanabo, a encouragé l’initiative de cette ONG, estimant que cette démarche est constitutionnelle.

Il précise qu’un autre panneau du genre a déjà été placé par la l’ONG Rejusco et que les résultats sont encourageants.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner