Affaire Chebeya: 212 ONG congolaises exigent une enquête indépendante


Floribert Chebeya sera inhumé samedi à Kinshasa (ph. archives)

Dans un communiqué rendu public mardi 22 juin à Kinshasa, 212 ONG nationales de défense des droits humains réclament la venue d’une commission internationale pour faciliter l’enquête sur la mort de Floribert Chebeya Bahizire et la disparition de son chauffeur. 

Cette requête est justifiée par des graves soupçons qui pèseraient sur les hauts responsables de la police nationale, renseigne le même document.

Les auteurs de ce communiqué évoquent notamment des relations de parenté entre certains hauts magistrats et des responsables de la police mis en cause dans cette affaire.

Ces mêmes raisons avaient prévalu pour la demande d’un corps médical indépendant devant faire l’autopsie du corps de Chebeya, selon la même source.

Ces 212 organisations appuient leur demande par le fait que les juridictions congolaises n’ont toujours pas conclu les enquêtes antérieures entreprises entre 2003 et 2010 dans plus de dix cas similaires de mort violente des défenseurs des droits humains et journalistes.

Floribert Chebeya, directeur exécutif de l’ONG La Voix des sans voix, a été retrouvé mort le 2 juin dans sa voiture à Kinshasa.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner