Beni: vive tension à Kasindi après le meurtre d'un déclarant en douane

Un déclarant en douane de la cité de Kasindi, à 80 kilomètres à l’est de la ville de Beni, au Nord-Kivu, a été abattu mardi 22 juin vers 3 heures locales par des hommes armés non identifiés. En réaction à ce meurtre, plusieurs habitants de la place ont pris d’assaut toutes les voies de Kasindi paralysant ainsi pendant toute la matinée les activités de la cité.

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélé, a été tué à son domicile.

La cité de Kasindi s’est réveillée sous une agitation de ses habitants dont beaucoup ont investi les rues en y érigeant des barricades.

Marchés, boutiques et bureaux administratifs de la place n’ont pas ouvert.

Craignant d’éventuels débordements, certains habitants se sont retranchés dans la brousse.

Selon la police locale, les manifestants attribuaient le meurtre à des militaires.

Les autorités locales ont dû engager des négociations avec ces manifestants pour tenter de calmer la situation.

Par ailleurs, un motard de la cité était porté disparu depuis une semaine.

Son corps a été repêché lundi de la rivière Lubiria, non loin du pont reliant Kasindi à la cité ougandaise de Mpondwe.

Les sources policières indiquent que le corps du motard se trouvait dans un état de décomposition très avancé.

Il était difficile de déterminer les circonstances de sa mort, ont également affirmé les mêmes sources. La découverte de ce corps a ajouté à l’agitation déjà palpable à Kasindi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner