Alan Doss: «Nous avons accompli beaucoup ensemble…, il reste encore des choses à faire»


Alan Doss, pendant la conférence Hebdomadaire de ce mercredi 23 juin

C’est en ces termes que le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC a évoqué  les acquis de son mandat  de deux ans et demi  à la tête de la Monuc ainsi que  les défis auxquels la Monusco fera face. Alan Doss s’exprimait pour la dernière fois au cours de la conférence de pesse hebdomadaire de la Monuc ce mercredi 23 juin à Kinshasa.

Alan Doss a déclaré :

«Grâce à la confiance que m’a faite le secrétaire général, j’ai eu le privilège de participer et d’aider à la quête d’une paix durable à laquelle le gouvernement et le peuple congolais se sont engagés depuis plusieurs années. Certes, cette paix n’est pas encore totale, mais une grande partie du pays en jouit aujourd’hui. Des centaines des milliers de personnes déplacées ont pu rentrer dans leurs foyers. La violence est sensiblement réduite dans plusieurs territoires qui sont maintenant accessibles aux organisations humanitaires. Des milliers de combattants ont été démobilisés, y compris des étrangers, notamment des FDLR dont près de 2 300 ont été rapatriés au Rwanda »

Poursuivant l’énumération des acquis, M. Doss a indiqué que la Monuc et le gouvernement ont lancé le programme Starec pour appuyer les efforts de stabilisation dans l’Est de la RDC.

Et il a conclu :

« Je quitte la RDC avec  la satisfaction que nous avons accompli beaucoup ensemble et en sachant aussi qu’il reste encore des choses à faire. Le peuple congolais va célébrer ses cinquante ans d’indépendance. Que les cinquante prochaines années soient pour ce pays une période de paix, de développement et de prospérité. »

Concernant le cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, M. Doss a confirmé la présence  du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, aux festivités du 30 juin.

Le représentant spécial de Ban Ki-Moon quitte la Monuc et part en retraite après plus de quarante ans au service des Nations unies.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner