Deux morts et sept blessés, bilan d’un accident sur l’axe Kikwit-Tshikapa


La police plaide pour le rétablissement des postes de contrôle pour éviter ces genres d'accident

L’accident s’est produit dans la nuit de mardi 6 juillet vers 23 heures, à 10 kilomètres de Kikwit sur la nationale n°1. Une défaillance technique serait à l’origine du drame, à en croire le rapport de la police qui met en cause le manque d’entretien du véhicule.

Les lames se sont cassées et le véhicule en pleine vitesse s’est renversé tuant sur le coup deux passagers, a indiqué le commandant bataillon de la police de circulation routière (PCR/Bandundu) à Kikwit, le major Junior Ngumbu.

Les blessés sont admis à l’hôpital général de référence de Kikwit pour de soins.

Entre temps, le véhicule de marque Tata est resté sur le lieu de l’accident.

Le camion accidenté, en partance pour Tshikapa, transportait à bord plus de 80 personnes avec des marchandises, selon la même source.

Le commandant bataillon déplore cependant le comportement des transporteurs. Ces derniers accusent à tout moment la PCR de tracasseries lorsqu’elle fait son travail, dit-il.

En principe, le véhicule accidenté n’aurait pas dû quitter la ville de Kikwit la nuit avec à bord plus de 80 personnes et des fûts de carburant, explique ce commandant.

Pour lui,  laisser ce tronçon de la nationale numéro 1 axe Kinshasa-Kikwit-Tshikapa sans poste de contrôle revient à exposer les vies humaines à de multiples dangers.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner