Fonction publique: la grève se poursuit


Fonctionnaires congolais, en grève, devant le bâtiment de la fonction publique

A la faveur de l’atteinte par le gouvernement congolais du point d’achèvement de l’initiative PPTE, une délégation de différentes organisations syndicales indépendantes du secteur de l’administration publique a déposé jeudi à l’Hôtel du gouvernement un mémo contenant les revendications des agents et fonctionnaires de l’Etat, notamment l’application du barème salarial de “Mbudi”. En attendant la réaction du gouvernement, la grève déclenchée depuis plus de trois semaines se poursuit.

Des centaines de fonctionnaires munis de sifflets et de mégaphones ont accompagné la délégation à l’Hôtel du gouvernement sous les cris et les chansons.

Cette délégation a été reçue par le conseiller principal du Premier ministre entre les mains de qui le mémo a été déposé.

Ce document contient non seulement le cahier de charges, mais aussi les pistes de solutions pour répondre à la revendication principale: l’application et la généralisation du barème de “Mbudi” à toutes les catégories du personnel de l’Etat.

«Nous avons atteint le point d’achèvement, c’est l’occasion maintenant qu’on puisse redonner l’espoir aux agents et fonctionnaires de l’Etat qui ont donné de leur sueur et de leurs sacrifices pour qu’on puisse parler aujourd’hui de ce point d’achèvement », a expliqué à la presse Jean-Bosco Puna, porte-parole adjoint des syndicats indépendants de l’administration publique à l’issue de la rencontre avec le conseiller principal du Premier ministre.

Mais à l’Hôtel du gouvernement, on semble se faire un tout autre entendement de l’atteinte du point d’achèvement.

Le conseiller du Premier ministre en charge de l’Emploi travail et prévoyance sociale, Roger Minyololo n’est pas allé par quatre chemins:

«L’atteinte du point d’achèvement ne signifie pas se mettre à distribuer de l’argent. Et cet argent d’ailleurs dont on payait les dettes auprès des institutions financières, il fallait le produire. Donc, aujourd’hui, il faut produire encore davantage pour résoudre l’ensemble des problèmes sociaux qui se posent à la population, au pays dans l’ensemble.»

Les fonctionnaires ont quitté la primature avec une promesse d’être reçus lundi prochain par le Premier ministre lui-même.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner