Transport fluvial: nécessité du contrôle des unités flottantes


Trop de naufrages dans les eaux intérieures de la RDC

Trop de naufrages sur les eaux intérieures de la République Démocratique du Congo. Pour mettre fin à la série noire, l’Office congolais de contrôle (OCC) s’implique dans le contrôle systématique des unités flottantes et même celles encore en construction, sur le fleuve et les lacs du pays. Un travail qui se fera en partenariat avec le secrétariat du ministère des Transports et voies de communications.

Un accord entre les deux parties a été signé jeudi matin à Kinshasa.

En tant qu’organisme d’évaluation de la conformité des marchandises, travaux et ouvrages, l’Occ a reçu récemment du ministère des Transports pour effectuer les vérifications nécessaires sur les unités flottantes.

Selon le directeur général intérimaire de cette entreprise, ces vérifications consisteront à s’assurer que ces unités sont conformes aux normes nationales et internationales en la matière.

La plupart de ces unités, selon le responsable de l’OCC, sont dans un très mauvais état.

Ce qui cause, les nombreux accidents mortels enregistrés fréquemment, a-t-il laissé entendre.

«Nous, en tant qu’office de contrôle et garant de la santé de la population, nous avons jugé bon de faire ce travail, 36 ans après depuis que  nous existons, et avec le secrétariat du ministère des Transports, pour que la vie soit toujours sauvegardée,» a souligné le même responsable.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner