Nord-Kivu: les déplacés de Beni Mbau livrés à eux-mêmes


Déplacés du Nord-Kivu (Archives)

Un déplacement massif des populations est signalé, depuis le début de cette semaine, au Nord-Est du chef-lieu du territoire de Beni. Ces personnes disent avoir fuit d’éventuels affrontements dans leurs localités entre les FARDC, les rebelles de l’Armée nationale de Libération de l’Uganda (UNLA) et les rebelles ougandais des forces démocratiques des alliés (ADF/NALU).  Ces déplacés dont la plupart vivent dans des familles d’accueil sont sans assistance.

Des centaines de déplacés proviennent d’Eringeti, Kokola et Mukoko, villages de la collectivité de Beni Mbau, en territoire de Beni.

D’après un chef local de Beni Mbau, près de 40% d’habitants d’Eringeti ont quitté leur village de quatorze mille âmes.

Ils arrivent par vague, depuis lundi 5 juillet à Oicha, chef lieu du territoire de Beni. D’autres déplacés prennent la direction de la Province Orientale.

Le député Jaribu Muliwavyo indique qu’aucune structure d’accueil n’est prévue pour ces déplacés.

Il plaide pour une assistance en faveur de ses électeurs:

« Pour le moment, il est difficile de préciser le nombre exact de ces déplacés, car le mouvement continu. C’est une population qui vit des produits de leurs champs. Jusque là, il n’y a pas une organisation qui leur vient en aide. Ils vivent difficilement. A notre niveau, nous avons fait le rapport à l’administrateur du territoire, nous sommes convaincus que ce dernier l’a fait à son tour au gouverneur de province. »

Toutefois, il affirme que les militaires des FARDC seront déployés mardi prochain à Eringeti pour sécuriser cette localité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner