Kisangani: la Monusco forme deux cents policiers du GMI


Ces policiers attendent contribuer à la consolidation de la paix en RDC

Deux cents  éléments du groupe mobile d’intervention, GMI et de l’escadron mobile de la police nationale congolaise suivent depuis vendredi une session de formation à Kisangani. Cette dernière est organisée par la Monusco, en collaboration avec l’inspection provinciale de la police nationale congolaise. Objectif : renforcer les capacités de la police nationale congolaise (PNC)

Débutée vendredi, cette formation se poursuivra jusqu’au 28 juillet prochain. D’après le chef de secteur UNPOL Monusco, cet appui à la PNC vise à consolider les capacités opérationnelles des éléments de GMI et de l’escadron mobile, en vue de la restauration de la sécurité dans le pays.

Les enseignements porteront essentiellement sur les notions de maintien de la paix et sur le secourisme. Ils seront dispensés respectivement par les formateurs de la PNC et de UNPOL ainsi que par des experts du CICR (Comité international de la Croix-Rouge).

L’inspecteur provincial de la police a appelé les apprenants à plus d’assiduité et  d’application afin de maîtriser les différents modules qui seront dispensés.

Les autorités provinciales ont, de leur part, souhaité de voir les apprenants profiter de cette opportunité pour accroître leurs performances.

Cette formation devra contribuer à la mise en place d’une police responsable et moderne, à l’aube du 2e cinquantenaire, ont indiqué les formateurs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner