Beni: trente mille personnes ont fui la zone des combats, selon la société civile


Le territoire de Beni est le théâtre des opérations Ruwenzori contre les ADF-Nalu

Plus de 50% des habitants ont fui leurs villages situés dans la zone où se déroulent des opérations militaires. C’est ce qui ressort de la réunion locale de sécurité élargie à la société civile tenue  ce lundi 12 juillet à Beni. Les participants à cette réunion ont par ailleurs mis sur pied un comité de crise qui sera coordonné par le chef du secteur de Beni-Mbau.

Objectif: coordonner les interventions humanitaires.  Pendant ce temps,  un calme apparent  tient toujours dans cette zone.

La société civile parle d’au moins trente mille déplacés. Ces derniers se trouvent présentement à Oïcha, chef-lieu du territoire, sans aucune assistance.

Ces personnes logent dans des églises, des écoles et dans des familles d’accueil. Selon la même source, un policier a été tué la nuit de dimanche à lundi et son commandant enlevé par les rebelles de l’ADF-Nalu au village Totolito, à  25 kilomètres sur la route de Mbau Kamangu.

Un calme précaire

Sur le plan sécuritaire, les autorités militaires notent une accalmie précaire depuis ce lundi matin. Le porte-parole des opérations «Ruwenzori», le major Ekenge affirme que les FARDC ratissent et nettoient les poches de résistance des ADF-Nalu.

Autres conséquences

Pendant ce temps, les conséquences  de cette situation sécuritaire se font sentir à Beni. Ainsi,  le comité local de l’Association des chauffeurs du Congo, Acco/Ituri  propose  l’interruption momentanée du trafic routier Bunia-Beni.

A l’origine de cette décision, l’Acco rapporte que certains usagers de cet axe routier sont tombés dimanche dans une embuscade tendue par des rebelles ougandais de l’ADF-Nalu. Ceux-ci ont même  brûlé trois véhicules.

A Bunia par contre, ce drame n’a pas empêché  les  usagers de cet axe routier de voyager pour Beni et Butembo, comme d’habitude.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner