Ituri: sécurité, il y a des progrès mais la vigilance s’impose, selon Babacar Gaye


Le général Babacar Gaye, commandant des forces de la Monusc0

La situation sécuritaire en Ituri, Province-Orientale, nécessite une vigilance tous azimuts malgré les progrès déjà réalisés pour la restauration de l’autorité de l’Etat dans ce district, a déclaré mardi 20 juillet le commandant des forces de la Monusco au cours de sa dernière visite dans ce district de la Province-Orientale comme commandant des casques bleus.

Le général Babacar Gaye justifie cette position par le retour au maquis de Cobra Matata, ancien leader de la milice du Front de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI).

Le commandant sortant des forces de la Monusco reste néanmoins confiant à cause des efforts déployés par les FARDC  pour neutraliser les groupes armés encore actifs dans cette partie du pays.

Un extrait de ses propos recueillis par Radio Okapi:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner