Kinshasa : la parité homme-femme dans un programme de la nouvelle société civile

« Peuple, plus rien ne se passera sans nous », c’est le slogan retenu jeudi 22 juillet, au cours de la présentation officielle du programme genre et enfance de la nouvelle société civile congolaise, à Kinshasa.

Ce programme agit pour une parité effectif homme-femme par une complémentarité efficiente au sein de la société congolaise.

Il donne également une place de choix à la femme dans l’optique du développement de la RDC.

Selon le coordonnateur national de la nouvelle société civile, Jonas Tshiombela, le programme genre et enfance agit aussi dans la promotion et la protection de la femme dans la société congolaise.

Il a déclaré :

« Ce programme genre a pour mission de jouer à la promotion de la femme, de protéger la femme dans la communauté congolaise. Et de promouvoir l’éveil de la conscience au sein de la communauté féminine dans notre pays. Ca nous a manqué beaucoup. A l’époque, la femme était au second plan de la ménagère ».

D’après ce responsable de la société, la femme doit, dorénavant, occuper la première place en RDC.

Jonas Tshiombela a ajouté:

« Pourquoi pas voir un jour le Congo être dirigé par une femme ? Pourquoi pas être un jour premier ministre ? Pourquoi un jour Chaf d’état major »

Jonas Tshiombela attend, par ce programme, offrir la place de la liberté à la femme congolaise pour son bien-être et sa promotion.

A cet effet, quarante femmes ont reçu des brevets, à l’issu de leur participation à la formation en genre et élection.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner