Pétrole de l’Ituri: la société civile veut connaître la part de la population locale

Les ressources pétrolières congolaises profitent peu aux populations congolaises, selon Global Witness

Le président Kabila a recommandé que le bonus de 10 millions USD perçus soient affectés aux projets sociaux

Plus d’un mois après l’attribution des blocs pétroliers 1 et 2 du Graben Albertine à Caprikat Limited et Foxwhelp Limited, certains habitants de l’Ituri se disent toujours inquiets de ne pas connaître les termes des contrats signés par  le gouvernement congolais et les deux sociétés basées aux îles vierges.

Il y a trois jours pourtant, certaines autorités nationales et provinciales accompagnées d’investisseurs pétroliers concernés dans l’exploitation du pétrole en ont expliqué les premiers avantages.

D’après ces autorités, l’exploitation du pétrole sera accompagnée des projets sociaux.

Il s’agit de la construction de 150 kilomètres de routes à asphalter à Bunia, des projets d’eau et d’électricité et la construction des bâtiments pour les services publics.

L’annonce de ces projets ne rassure pas la société civile de l’Ituri. Son président, Jean Bosco Lalo estime que les Ituriens se font distraire.

Il a déclaré:

«En ce qui nous concerne, nous voudrions bien savoir ce qui est réservé à la communauté locale dans ces contrats. Parce que la gouvernement est libre de faire ce qu’il veut, mais population a le droit de demander ce qui lui revient.»

«Les députés provinciaux ne soutiennent pas non plus la démarche du gouvernement dans ces contrats», affirme le président de la société civile.

A son avis, cela voudrait dire que l’exécutif travail en vase clos. Ce qui pourra avoir des conséquences.

Jean Bosco Lalo a ajouté:

«Les investisseurs viennent, non parce qu’ils nous aiment, mais plutôt parce qu’ils viennent faire leurs affaires. La population aussi attend sa part dans ces affaires-là.»

Par ailleurs, le ministre des Hydrocarbures a déclaré, jeudi 21 juillet à Bunia, que le président Joseph Kabila souhaite que tout l’argent perçu dans les bonus et le permis d’exploitation pétrolière dans l’Ituri revienne à ce district.

Ces fonds sont évalués à 10 millions de dollars américains.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner