CEPGL : les ministres des Affaires étrangères satisfaits des progrès accomplis


Les ministres des Affaires Etrangères et les experts de la CEPGL jeudi 29 juillet à Gisenyi

Les  ministres des Affaires étrangères de la Communauté économique des pays des  grands  lacs  (CEPGL)  se  sont réjouis de l’ouverture de la frontière
Goma-Gisenyi  24  heures sur 24. Ils ont exprimé leur satisfaction jeudi 29 juillet  à Gisenyi au Rwanda lors de la clôture des travaux de l’évaluation
du fonctionnement de la CEPGL, trois ans après sa relance.

Ministres  et  experts ont tout de même reconnu que des réflexions doivent
se  poursuivre  pour  élargir  cette  libre  circulation  des  biens et des
personnes entre tous les Etats de la CEPGL (RDC, Rwanda et Burundi).

Les  délégués  ont recommandé à leurs gouvernements respectifs de consentir
des efforts pour promouvoir des projets de développement intégrateurs.

Une recommandation qui risque de buter à un défi.

La  CEPGL,  soulignent les ministres, ne peut pas adopter la convention sur
la  circulation  des  personnes,  des biens et des capitaux entre ses Etats
membres,  car  le  Rwanda  et  le Burundi font déjà partie de la communauté
économique de l’Est (EAC).

A  ce  propos,  le  secrétaire exécutif adjoint chargé des programmes de la CEPGL s’est voulu rassurant, promettant la
poursuite des discussions. Ntumba Luaba a déclaré:

«Il existe actuellement un schéma en cours d’élaboration pour arriver à une vaste  zone  [d'échanges].  Nos ministres des trois pays ont insisté sur la consolidation   de  la  libre  circulation  des  personnes  et  des  biens, inévitable parce que nous sommes dans une communauté naturelle de proximité et  de  bon voisinage. Qu’on le veuille ou pas, il y aura toujours la libre circulation. »

Les ministres ont également salué la relance de la coopération scientifique
et de la Banque de développement des Etats des Grands Lacs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner