Beni: déplacés de guerre, l’hôpital de Oicha débordé


Le territoire de Beni marqué en rouge sur la carte

Le centre de santé de référence de Oicha, dans le territoire de Beni, est actuellement débordé par le nombre des malades constitués en majorité des déplacés ayant fui les zones d’opérations menées par les FARDC contre les rebelles ougandais de l’ADF-Nalu.

Selon l’administrateur gestionnaire de la zone de santé rurale de Oicha, le docteur Nzanzu Ndulutulu, ce manque pourtant de moyens financiers et matériels pour faire face à cette situation.

En moyenne, le centre enregistre une quarantaine de malades par jour, qu’il soigne gratuitement les malades.

Le docteur Nzanzu Ndulutulu a lancé un cri d’alarme:

«Il n’y a pas jusque là aucun appui pour ces déplacés, par rapport à leur prise en charge médicale et même leur prise en charge sanitaire.

Nous sommes dans le processus de plaidoyer. Il y a certains partenaires qui se sont inscrits pour la prise en charge médicale, en l’occurrence Merlin.

Aux autorités sanitaires, nous demandons d’appuyer sur l’accélérateur, donc de faire un plaidoyer auprès des différents partenaires qui interviennent vraiment dans les urgences.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner