Brazzaville-Kinshasa: le trafic fluvial fermé jusqu’à lundi 16 août


Une seule traversée a été effectuée ce samedi 14 août pour le trafic commercial entre Kinsahasa et Brazzaville

Après le retour sur Kinshasa du grand bac Matadi en provenance de Brazzaville, le trafic fluvial a été fermé ce samedi à partir de 11 h, entre les deux capitales. Une décision des autorités de la République du Congo en marge des festivités du cinquantenaire de l’indépendance de ce pays prévues ce dimanche 15 août.

Il n’y a eu qu’une seule traversée ce samedi entre les deux rives.

Après 11h, même les canots rapides ont été obligés de raccrocher.

C’est pour éviter des encombrements sur le fleuve, a expliqué l’autorité policière du beach de Brazzaville.

D’après la source, donc, seuls les invités aux festivités du cinquantenaire peuvent emprunter cette voie à partir de Kinshasa et débarquer de l’autre côté avant le lundi prochain.

Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères du Congo Brazzaville devait mettre un bateau à la disposition de certains invités pour la découverte des sites touristiques sur le fleuve.

Il fallait donc, pour toutes ces raisons, que la voie dégagée.

Une autre voie pour l’arrivée à Brazzaville des invités du gouvernement congolais, c’est l’aéroport international de Maya Maya.

Des commerçants et autres voyageurs ordinaires de cette voie se sont démenés vendredi pour ne pas être bloqués sur l’une ou l’autre rive du fleuve Congo.

Par ailleurs, depuis jeudi, des commerçants ont tenté, mais sans y parvenir vraiment, de faire des réserves des marchandises pour garantir une bonne fin de semaine d’affaires.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner