Kigali: retour des ex-combattants FDLR, à 23 ans, Innocent garde espoir


Photo d'Archives

Innocent, 23 ans, fait partie du groupe de cinquante huit ex-combattants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et leurs dépendants rapatriés à bord d’un avion affrété par l’ONG congolaise Parec. Partis de Lubumbashi, au Katanga, en RDC, ces ex-combattants sont arrivés jeudi 19 août dans la soirée à Kigali, capitale du Rwanda.

A son arrivée, Innocent a exprimé toute sa joie de retrouver son pays qu’il avait quitté à l’âge de 8 ans.

Après avoir foulé le sol de son pays, le jeune ex-combattant s’est dit persuadé de vivre heureux au Rwanda, mieux que dans les forêts du Kivu où il a été, selon lui, tenu en otage par ses chefs militaires.

Le jeune homme a connu les affres de la guerre dans les forêts congolaises. Il a même été blessé dans une bataille contre l’armée congolaise à Ngungu, dans le Masisi, au Nord-Kivu.

Avec ce retour, Innocent espère obtenir son diplôme et exercer un jour un métier pour gagner sa vie comme tous les autres Rwandais.

Pour le pasteur Ngoy Mulunda de Parec qui a conduit ces ex-combattants rwandais à Kigali, ce rapatriement inaugure un processus que compte poursuivre son ONG.

«C’est aussi un signal fort que le Rwanda et la RDC peuvent faire à eux deux plus de choses qu’ils n’en ont fait jusqu’à présent et sans intermédiaire», a-t-il rassuré.

Les quarante quatre ex-combattants, les six femmes et huit enfants qui les accompagnent devraient être acheminés jeudi soir au centre de Mutobo, à plus de 80 kilomètres à l’ouest de Kigali, a indiqué Ngoy Mulunda.

A partir de samedi, ils pourraient gagner leurs collines respectives, a déclaré pour sa part, M. Say Nzuga, l’un des responsables de la commission de démobilisation du Rwanda.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner