Walikale: droits humains, 150 femmes violées


Le territoire de Walikale au Nord-Kivu

De nombreuses personnes ont été victimes de graves violations des droits de l’homme dans plusieurs villages du secteur de Mpofi, à environ 85 kilomètres au nord-est du chef-lieu du territoire de Walikale. 150 femmes au moins ont été violées, alors que les hommes et les enfants ont subi différentes sortes de violences, ont confirmé, vendredi 20 août, des autorités administratives locales. 

Ces événements se sont déroulés entre le 31 juillet et le 2 août, lorsque des hommes armés ont assiégé plusieurs villages dans le secteur Mpofi, selon les autorités administratives locales. 

Celles-ci ont, par ailleurs affirmé ne pas en disposer de bilan précis, à cause de l’enclavement de ces villages. 

Selon les organisations locales des droits de l’homme, ces personnes ont subi plusieurs formes de violences ;  notamment: 

  • le viol massif,
  • les travaux forcés,
  • tortures, etc. 

Les villages visés sont ceux du groupement Ihana. Il s’agit de:

  • Mpofi,
  • Kembe,
  • Robonga,
  • Ruvungi,
  • Tweno,
  • Bunyampuri,
  • Braza, etc. 

Au moins 154 femmes, enregistrées comme ayant subi des viols, selon les mêmes sources précisent, suivaient, jusqu’à vendredi, un accompagnement médical auprès des ONG International médical consuling (IMC) et Heal Africa. 

Mais, la plupart de ces victimes préfèrent garder le silence. 

Un activiste de Walikale qui a requis l’anonymat, a témoigné: 

«Jusqu’à maintenant, on est en train de répertorier les victimes. Leur nombre est assez grand et nécessite l’intervention des autorités locales, tant civiles que militaires; afin de sécuriser cette population victime de ces viols. Surtout que toutes formes de viols ont été commis même sur des enfants et des vieilles femmes 

Selon lui, la plupart des hommes ont été soumis aux travaux forcés, le transport des butins des assaillants sur des très longues distances. 

Les autorités locales se disent préoccupées par cette situation, l’activisme des groupes armés dans ce secteur se faisant de plus en plus pressant.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner