Mitwaba: plaidoyer pour l’érection d’un hôpital général digne

D’une capacité de plus de 50 lits et construit en semi-durable, l’hôpital général de Mitwaba  n’a d’hôpital  général que le nom. C’est une infrastructure sans équipements adéquats, sans électricité, sans eau potable et même sans médicaments. L’inspecteur provincial de la santé plaide donc pour la construction dans ce territoire situé à 300 kilomètres au nord de Lubumbashi, d’un hôpital général digne de ce nom.

Selon ce responsable provincial, l’Etat n’a jamais construit dans ce territoire une institution sanitaire.

Celle qui existe, l’hôpital général de Mitwabaa, est un établissement privé à quatre bâtiments, construit en briques adobes, couvert en pailles et sans plafond.

Portes et fenêtres inachevées, cet hôpital ne dispose d’aucune installation sanitaire.

Sa maternité n’a ni échographie ni radiologie. Il se signale également par l’absence de la morgue.

D’après l’inspecteur provincial de la santé, faute d’énergie, les médecins se débrouillent parfois avec des lanternes, des torches ou des bougies.

«Il faut que le gouvernement songe à cet hôpital,» a-t-il lâché.

Le gouvernement provincial est conscient de cette situation.

Ainsi, se propose-t-il, d’après le ministre provincial de la santé, de construire un hôpital général de référence à Mitwaba digne de ce nom, avec un équipement moderne.

«Nous sommes en train de faire un plaidoyer pour que le gouvernement central construise un hôpital à Mitwaba,» a indiqué le ministre provincial de la santé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner