Mbandaka: les cadavres dépouillés de leurs bijoux dans la morgue, selon les familles éplorées

Certains habitants de Mbandaka ont accusé, lundi 23 août, les préposés à la morgue de l’hôpital général de référence de Wangata de rançonner les familles éplorées et de dépouiller certains cadavres de leurs biens de valeur. Le responsable de la morgue a rejeté en bloc ces accusations. 

Le dernier cas en date, rapporté par certains habitants de Mbandaka, est celui d’une femme décédée la semaine dernière au centre hospitalier universitaire et dont le corps a été amené à cette unique morgue de la ville.

Selon les membres de sa famille, le jour où on l’a amené à la morgue, le cadavre avait une alliance au doigt.

Au retrait du corps de la morgue, la bague avait disparu.

D’autres familles qui ont amené les corps à la morgue de Mbandaka, ont dénoncé le rançonnement dont elles seraient l’objet de la part des préposés à cet établissement.

Pour conserver les corps des personnes décédées, selon les mêmes sources, ces derniers exigent aux familles éploées 50 litres de gasoil et 5 litres de lubrifiant ainsi que le paiement de 15 000 francs congolais (17 USD) par jour.

Les habitants de Mbandaka déplorent cette situation et ne trouvent plus l’importance de cette morgue.

Pour sa part, l’infirmier chef de service de la morgue, Kabamba Mbokolo, a rejeté ces accusations.

Toutefois, il a reconnu que la morgue exige du carburant pour alimenter le groupe électrogène.

Car, a-t-il expliqué, l’hôpital général de référence de Wangata où la morgue est installée ne dispose pas de moyens pour l’achat du carburant et de lubrifiant.

Le médecin directeur de cette formation médicale a affirmé ne pas être au courant de la situation.

Il a, cependant, promis des sanctions à tous les agents de la morgue qui se livreraient aux pratiques alléguées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner