Bunia: le taux de détection de la tuberculose augmente de 25%


Carte du district de l'Ituri en Province Orientale

Les résultats de l’évaluation semestrielle des activités sanitaires de lutte contre la tuberculose en Ituri ont révélé que le taux de détection des malades tuberculeux a connu une augmentation de 25 pourcents par rapport à celui du semestre dernier. Le médecin coordonateur du programme national de lutte contre la lèpre et la tuberculose en Ituri, le docteur Jean-Marie M’papa l’a annoncé le mardi 24 août à Bunia.

Le docteur M’papa a expliqué:

«Nous ne savons pas très bien, nous pouvons arriver à une augmentation de 30 ou 40 pourcents. Les explications de cette augmentation: ça ne veut pas dire que la maladie est en train d’augmenter. Non ! C’est dire que la maladie est présente et que nos infirmiers qui sont maintenant de plus en plus outillés, qui maitrisent  toutes les techniques de détection, arrivent à en détecter de plus en plus.»

Selon lui, il reste encore beaucoup à faire dans le domaine de la détection de cette maladie.

Il a ajouté:

«L’endémie tuberculose est encore un problème de santé publique dans notre district. Et nous devons tout faire pour dépister le plus de malades possible afin d’arriver au contrôle de cette endémie.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner