Kinshasa: blocage à l’assemblée provinciale


Roger Nsingi, président de l’assemblée provinciale de Kinshasa

Depuis plus de quinze jours, aucune plénière n’a eu lieu à l’assemblée provinciale de Kinshasa. La plupart des députés provinciaux attribuent cette situation au président de l’institution sur qui pèse une déclaration de déchéance initiée par le groupe parlementaire de son propre parti, le MLC.

La dernière plénière dans cet organe délibérant date du 4 août 2010.

Depuis, rien ne bouge et c’est le blocage.

Selon un député AMP (Alliance de la majorité présidentielle), ce blocage s’est ravivé avec le dépôt au bureau de cette assemblée provinciale, le 13août dernier, de la déclaration de déchéance du président de l’institution, Roger Nsingi.

Déclaration signée par la majorité des députés.

Initiateur de cette démarche, le député provincial Marius Gangale reproche au président du bureau de l’assemblée provinciale de Kinshasa une gestion financière opaque, le détournement de près de 480.000 dollars américains ainsi que le gel de beaucoup de dossiers mettant en cause le gouvernement provincial.

«Ça fait maintenant plus de six ou sept sessions que le président ne veut pas remettre le rapport de gestion aux députés, et nous avons trouvé qu’il y a eu des détournements ; addition faite, nous arrivons presqu’à 480.000 dollars,» a précisé ce député.

Du coté du bureau de l’assemblée provinciale, le vice-président et le rapporteur indiquent qu’aucune raison officielle ne justifie la non convocation des plénières.

Et pour décanter ce qui parait déjà comme une crise, affirment-ils, une conférence des présidents des groupes parlementaires est convoquée cette semaine, sans en préciser le jour exact.

Entre-temps, ceux qui bousculent Roger Nsingi du perchoir disent attendre jusque mercredi.

Si rien n’est fait d’ici là, préviennent-ils, une pétition sera déposée au bureau obliger le président de l’assemblée provinciale à démissionner.

Le groupe parlementaire de l’AMP, de son côté, déplore ce blocage qui perturbe  le calendrier de cette session essentiellement budgétaire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner