Sud-Ubangi: une maladie inconnue décime des milliers de chèvres et moutons


Un mouton et une chèvre dans un enclos. Photo citizen.e-monsite.com

Les éleveurs assistent, depuis quelques mois,  impuissants, à la mort de leurs bêtes, sans secours des services vétérinaires. Cependant, ces services vétérinaires affirment attendre le résultat des échantillons envoyés à Kinshasa pour l’identification de la maladie avant toute intervention.

C’est depuis six mois que chèvres et moutons meurent, sans cause apparente. Certains éleveurs affirment avoir consulté les services vétérinaires du district. Mais aucune suite favorable ne leur a été réservée.

Entre temps, chaque jour, ils voient leurs petits élevages se consumer lentement. C’est pourquoi, ces éleveurs demandent l’intervention des  vétérinaires plus expérimentés du pays pour leur venir en aide.

Selon le responsable du service vétérinaire du district du Sud-Ubangi, cette maladie inconnue a déjà tué des milliers de bêtes à Gemena, Budjala et dans d’autres villages environnants.

Elle se manifeste par la fièvre, la toux et la diarrhée. Les premières investigations révèlent que cette maladie serait partie de la République Centrafricaine, en passant par Zongo en RDC pour atteindre le Sud-Ubangi.

Il y a trois semaines, après le rapport transmis à la hiérarchie, des vétérinaires sont venus de Kinshasa. Ils ont fait des prélèvements sur des animaux malades pour des analyses au laboratoire de Kinshasa. On attend le résultat de ces analyses, affirment les services vétérinaires.

Entre temps, Mathieu Ndjoma, vétérinaire du Sud-Ubangi, conseille aux éleveurs dont le cheptel est attaqué d’isoler les bêtes malades du reste de leurs troupeaux et de ne pas consommer chèvres et moutons qui meurent de cette maladie.

Ce qui éviterait la contamination de la bête à l’homme, d’autant plus que la maladie n’est pas encore identifiée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner