Mbuji-Mayi: Joseph Kabila reçoit les doléances de la population


Kabila saluant les chefs coutumiers du Kasaï à Mbuji-Mayi le 24 novembre 2009 (Archives. Radio Okapi)

Au troisième jour de sa visite au Kasaï Oriental,  le chef de l’Etat a visité samedi 28 août le barrage de Tshala, afin de se rendre compte de sa (faible) capacité de production. Mais auparavant,  Joseph Kabila a reçu les délégués des différentes couches sociales de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province. Ces délégués lui ont soumis les problèmes majeurs qui constituent un frein au développement de la province.

Parmi les problèmes évoqués, se trouvent ceux de l’énergie électrique, des infrastructures, l’enclavement dû à l’état défectueux du chemin de fer de la Société nationale des chemins de fer du Congo, SNCC,

La population veut que la SNCC soit réhabilitée, de la même manière que la Miba a été financée.

Pour les couches sociales, la résolution de ces problèmes enclencherait le développement de la province. C’est aussi l’avis de Bruno Kazadi, vice-gouverneur de province :

« Nous lui avons fait voir aussi les difficultés qui sont en train de nous inquiéter pour le moment, particulièrement dans le domaine de l’eau potable. Pour résoudre le problème de l’eau potable et de l’énergie électrique, il faut augmenter la capacité du barrage de Tshala et penser aux micro barrages à l’intérieur.»

Immédiatement après ces échanges, Joseph Kabila a visité la centrale hydroélectrique de Tshala. Objectif : se rendre compte personnellement du fonctionnement de  ce barrage, après les explications fournies sur sa faible capacité à alimenter le chef-lieu de la province.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner