Beni: les déplacés appelés à regagner leurs villages


Les déplacés d'Oicha dans l'attente d'une aide humanitaire (Archives, Photo S. Kilolo, 8/08/10)

Le ministre Ferdinand Kambere des Affaires sociales, humanitaires et solidarité nationale, appelle les déplacés du territoire de Beni, concentrés à Oisha et ailleurs, à regagner leurs milieux d’origine désormais sécurisés par les FARDC, estime-t-il. Un appel soutenu par la société civile de la place.

A la veille de la rentrée scolaire, ce retour devrait permettre aux enfants de ces populations déplacées de reprendre eux aussi le chemin des classes, estime le ministre Kambere.

Il rassure: les FARDC ont restauré la sécurité dans plusieurs de leurs villages, notamment sur les axes Erengeti, Mayi Moya et Kamango.

Et le gouvernement a pris des mesures d’accompagnement de ce retour, renchérit-il.

Il l’a déclaré à Radio Okapi:

«Ensemble avec les autorités militaires qui dirigent les opérations, les trois cités là, sont identifiés par nos forces comme déjà sécurisés.  Nous étions directement en contact avec les déplacés même à Oicha. j’ai été dans le secteur Mbau, tous ont ce désir ardent de retourner pourvu que l’armée rassure qu’il y a la paix. Pour les autres aspects de viabilisation, nous avons un kit qui devra les accompagner dans un premier temps, pour la construction par exemple des structures publiques comme écoles ou centres de santé. On avait des médicaments et même des vivres pour accompagner ceux-là qui vont ainsi reprendre la vie dans un premier temps dans ce milieu de retour.»

La société civile de Beni appuie la démarche du ministre des Affaires sociales, tout en insistant sur la garantie des conditions sécuritaires, pour permettre aux retournés, notamment d’accéder à leurs champs.

Pour rappel, plus de 15.000 ménages de la région ont fui les opérations militaires contre les ADF-Nalu dans le territoire de Beni.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner