Sud-Kivu: fin du conflit entre les agriculteurs et éleveurs d’Uvira et de Fizi

Les agriculteurs et les éleveurs d’Uvira et de Fizi, dans le Sud-Kivu, ont accepté de tracer des sentiers spacieux pour le passage du bétail et aménager les abreuvoirs. Cet accord met un terme au conflit qui les oppose depuis de nombreuses décennies.

La réconciliation a été scellée mardi 14 septembre à Bukavu grâce à la facilitation de la Monusco/Bukavu et Uvira.
Le Comité de gestion des conflits agro pastoraux (Cogecap), initiateur de cette rencontre, a demandé aux éleveurs d’accepter de ne plus porter ni recourir aux armes à feu comme c’est souvent le cas dans cette région.

Ce comité a même envisagé la proposition d’un édit régissant ce secteur.

La coordonnatrice de Cogecap, Émérite Tabisha explique l’origine de ces conflits :

« En territoire de Fizi, il y a actuellement 168 mille vaches qui sont en pâturage c’est-à-dire que ces vaches ravagent les champs pendant leur parcours et trouvent des abreuvoirs déjà abîmés par les agriculteurs. Et là, il y a des réactions. »

La plupart de conflits entre les communautés, indique la coordonnatrice de Cogecap, tire son origine dans la gestion des vaches.

Souvent, lorsque les vaches ravagent les champs, pour se venger l’agriculteur blesse ces bétails, et l’éleveur, à son tour, recourt à une arme pour se faire justice, affirme la même source.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner