Bukavu: les chef des quartiers appelés à identifier les hommes en uniforme

Le commandant de la police du Sud-Kivu a appelé, samedi 19 septembre à Bukavu, les chefs de quartier de cette ville à identifier les hommes en uniformes qui habitent les entités respectives. Cette opération entre dans le cadre des échanges d’information  entre la population et la police  dans la lutte contre l’insécurité généralisée dans les quartiers de la ville de Bukavu. Les hommes en arme et en uniformes sont souvent accusés d’être à l’origine de l’insécurité.

Le  responsable numéro un de la police au Sud-Kivu a  profité de l’occasion pour parler d’une nouvelle unité de la police en voie de création.

Il s’agit de la police de proximité, conçue pour être déployée plus près de la population dans la lutte contre l’insécurité.

Le  chargé  du bureau des relations publique et presse à l’inspection provinciale de la police au Sud-Kivu, l’inspecteur Donatien Ekofo Njemba  a déclaré:

«L’inspecteur provincial leur a tendu la main pour qu’ils puissent collaborer dans l’identification des hommes en uniforme, habitant  les quartiers  et qui ne sont pas  toujours assez bien contrôlés par les différentes hiérarchies tant des forces armées congolaises que de la police nationale congolaise.»

L’inspecteur  provincial a  demandé à ces chefs de quartier de pouvoir  faire un effort  de connaître des militaires  et policiers  qui habitent  leurs entités  respectives et si possible  connaître leurs unités afin de pouvoir amener l’autorité à savoir s’il y a des déserteurs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner