Beni: attaque de Nyaleke, six personnes condamnées à mort

Le tribunal militaire, garnison de Beni, au Nord-Kivu, a rendu son verdict mercredi dans le procès des présumés auteurs de l’attaque du centre de formation de Nyaleke en avril dernier. Six des prévenus sont condamnés à mort, et dix autres à 20 ans de servitude pénale principale.

Ils étaient au total vingt accusés à la barre alors que dix-huit autres seraient toujours en cavale.

Selon le capitaine Jean-René Nzingi, président du tribunal militaire, garnison de Beni, ces personnes étaient poursuivies pour terrorisme.

Le verdict de la juridiction militaire est tombé : six accusés sont condamnés à mort.

Il s’agit de cinq chefs coutumiers du secteur de Beni Mbau, ainsi que d’une femme.

Dix autres écopent de 20 ans de servitude pénale principale, et deux, faute de preuves, ont été acquittées.

La société civile, coordination de Beni territoire salue les efforts de la justice militaire.

Mais elle formule le vœu de voir les éléments FARDC impliqués dans des actes de  pillages au cours de l’opération Rwenzori en territoire de Beni, être déférés devant ce tribunal pour répondre de leurs actes.

Pour rappel, le centre de Nyaleke, 12 kilomètres à l’est de la ville de Beni, dans le secteur de Beni Mbau, avait été attaqué en avril dernier par un groupe d’hommes armés.

Cette attaque avait coûté la vie à une dizaine des FARDC et de leurs dépendants.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner