Kalemie: les sourds-muets manquent d’infrastructures adéquates pour leur scolarisation

A l’occasion de la journée mondiale des sourds-muets, célébrée le mercredi 29 septembre, un  reporter de la Radio Okapi a visité l’école  primaire des sourds-muets Efata (Ephata) au quartier Kankomba TSF à Kalemie. Le bâtiment de cette école de la communauté Garenganze, construit en 1998 par la Caritas, est dépourvu de portes et fenêtres. Soixante-dix élèves y étudient assis à même le sol.

Les difficultés dans l’enseignement des sourds-muets sont énormes, a expliqué le conseiller pédagogique des écoles conventionnées Garenganze, Edouard Tombwe Kapale:

«Seuls les élèves de 1ère et 2e années primaire reçoivent un kit scolaire de la part de l’Unicef. Pour les autres, c’est l’affaire des parents.»

Il a aussi affirmé que les enseignants ne sont pas motivés, faute de salaire.

Il a, par ailleurs, souligné que l’enseignement y est gratuit. Car, a-t-il expliqué, la mission primaire des ces écoles est l’évangélisation des sourds.

Certains des ces enfants auraient présenté et réussi au Test national de fin d’études primaires (Tenafep).

Edouard Tombwe Kapale a, enfin, indiqué que sa communauté projetait d’ouvrir une section coupe et couture secondaire, mais les enseignants feraient défaut.

Il a alors proposé d’envoyer des professeurs en formation à Kinshasa et au Nigeria.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner