Mbuji-Mayi: menaces de mort contre journalistes et activistes des droits de l'homme


Des menaces de mort envoyées sur les téléphones portables des journalistes et activistes des droits de l'homme

Le regroupement des activistes des droits de l’Homme du Kasaï oriental ont rendu public, jeudi 30 septembre, un communiqué de presse qui appelle les autorités à enclencher une action contre les auteurs des menaces de mort à l’endroit de dix journalistes et activistes des droits de l’homme. 

Les auteurs de ces messages ont promis la mort dans des SMS du genre: «Dénoncer, c’est bon mais la boucherie des journalistes existe.»

Les victimes apeurées ont décidé de déposer une plainte contre inconnu au parquet de grande instance de Mbuji-Mayi.

L’ONG des communicateurs pour la promotion, la protection et la défense des droits de l’Homme (Copprodhoc) a publié  un communiqué mardi 28 septembre condamnant  ce genre des menaces.

Elle a aussi invité les autorités à décourager les auteurs de ces menaces.

Au regard de cette situation, l’ONG Journaliste en danger (JED) a demandé aux journalistes intimidés de prendre toutes ces menaces au sérieux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner