Kananga: la mairie vise l’enregistrement de 25 000 naissances à l’état civil

La mairie de la ville de Kananga se fixe un objectif d’enregistrer en 2010 plus de vingt cinq mille naissances à l’état civil, a déclaré la maire de la ville, Antoinette Kapinga, à la clôture d’un atelier, mercredi 6 octobre. Cet atelier, a indiqué la même source, veut apporter une réponse aux statistiques nationales sur l’enregistrement des naissances à l’état civil, publiées par le programme national de la santé de reproduction.

La province du Kasaï occidental est placée en dernière position, avec 9% d’enfants enregistrés en 2009, selon les statistiques nationales sur l’enregistrement des naissances à l’état civil. La maire de la ville de Kananga se dit prête d’améliorer sensiblement cette donne avec l’implication des responsables des maternités:

«Nous sommes à la queue, nous sommes à 9% des naissances enregistrées à l’état civil et ce n’est pas une fierté. Après analyse, nous pensons que c’est parce que il n’y a pas eu assez de sensibilisation de la population. Je viens de faire l’expérience, on a rassemblé cinquante-quatre personnes, qui ont un à huit enfants. Parmi elles, aucune n’a enregistré un seul enfant. C’est pour dire que la quasi-totalité des gens n’étaient pas conscients.»

Si on connaît le nombre exact des enfants enregistrés, selon elle, on pourrait les protéger.

D’après Antoinette Kapinga, la ville de Kananga a enregistré en 2009, deux mille enfants seulement, alors qu’il y a eu plus de vingt cinq mille naissances.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner