Tshikapa: affaire du diamantaire assassiné, l’OCDH dénonce l’arrestation des innocents


Souvent, la course au diamant expose les creuseurs artisanaux aux éboulements

Sept personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête sur le dossier de l’assassinat d’un diamantaire, mardi 5 octobre dans sa résidence, par trois individus. Cependant, l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) a dénoncé, trois jours après, les arrestations arbitraires des personnes non impliquées dans cette affaire.

A la police, les enquêteurs ont dit poursuivre leur travail, s’estimant être dans les normes.

Pour preuve, ce service d’ordre a  évoqué l’arrestation, dans le cadre de cette enquête, de sept personnes.

Ces enquêteurs ont envisagé également d’auditionner toute personne suspecte, qui tomberait dans leurs filets.

La mairie, pour sa part, a encouragé cette enquête tout en précisant qu’une des personnes arrêtées faisait partie du groupe de bandits qui aurait assassiné le diamantaire.

Cependant le maire de Tshikapa, Paul Placide Kisenge, spéculait encore, vendredi, sur les motivations de cet assassinat qui est perçu comme un règlement de compte  ou un crime crapuleux.

Il s’est dit, toutes fois, confiant en la police congolaise; qui n’est  pas à sa première enquête de ce genre.

L’OCDH a, par ailleurs, accusé la police de procéder à des arrestations arbitraires des personnes non concernées par cette affaire.

Le  président provincial de cette ONG de défense de droits de l’homme, joint par Radio Okapi, vendredi, a appelé la police aux respects de sa mission.

Un conseil extraordinaire de sécurité se tenait, le même jour, pour en discuter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner