Kinshasa: affaires Chebeya, Tungulu, signal RFI et zaïrianisation, Lambert Mende fixe l’opinion


Le ministre de la Communication et des médias, Lambert Mende

Au cours d’une conférence de presse, mardi 12 octobre à Kinshasa, le porte-parole du gouvernement a annoncé plusieurs mesures gouvernementales: l’ouverture prochaine du procès de feu Floribert Chebeya, l’enquête en cours pour déterminer les circonstances exactes de la mort  d’Armand Tungulu, l’indemnisation des victimes de la zaïrianisation, la reprise du signal de RFI etc. 

Au niveau économique, le porte-parole du gouvernement a donné des détails sur le montant nécessaire pour l’indemnisation des victimes de la zairianisation des années 70:

«D’abord c’est une affaire de gros sous. Ç’approche les milliards. Aujourd’hui on évalue près de 8oo millions de dollars, le total qui est dû à ces opérateurs économiques qui ont été spoliés. Et la 1ère séquence dont le gouvernement parle maintenant, c’est 5 millions Usd.»

Sur le plan judiciaire, le ministre Mende a annoncé la fin de l’enquête préjuridictionnelle sur la mort de Floribert Chebeya, défenseur émérite des droits de l’homme et l’ouverture, à cet effet, des audiences publiques dans quelques jours.

Dans un autre cas,  Lambert Mende a affirmé qu’après l’enquête actuellement en cours pour confirmer ou infirmer le suicide du u lanceur de pierre sur le cortège présidentiel le 29 septembre, Armand Tungulu, son corps devrait être remis à sa famille comme elle l’exige:

«C’est une mort suspecte. La famille l’a définie ainsi, nous aussi. Donc, toute mort suspecte appelle une enquête. Ce n’est qu’après que le corps sera remis à la famille comme il se doit.»

Sur le plan social, il a confirmé la reprise du signal par Radio France internationale, sans restriction.

Lambert Mende a parlé d’un aboutissement heureux des pourparlers entre les autorités congolaises et les responsables de cette chaîne:

«Il s’agissait d’un problème de sécurité bien circonscrit. Nous avons reçu la haute hiérarchie de RFI pour leur dire que nous voulons simplement un traitement équilibré, professionnel de l’information. Et nos amis ont convenu avec nous qu’un effort sera fait dans ce sens.»

Au cours de cette conférence, Lambert Mende a également fait savoir que le gouvernement approuve, mais pas à 100%, le rapport Mapping des Nations unies sur les violations des droits de l’homme en RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner