Equateur: grève des enseignants à Gemena

Le mot d’ordre de grève de l’intersyndicale des enseignants de Gemena a été suivi dans plusieurs écoles publiques ce mardi 2 novembre.

Décrétée le lundi 1er novembre, cette grève fait suite à la promesse non tenue du gouvernement central de payer les salaires du mois de septembre au taux uniformisé des enseignants de Kinshasa.

En dehors de cette revendication, explique César Bokula du Syndicat national des enseignants catholiques, les grévistes réclament également le paiement de huit mille francs congolais, prime octroyée par le gouvernement aux enseignants en l’occasion du cinquantenaire.

Selon le directeur provincial de l’EPSP, Louis Adoula Mahungu, quelques solutions ont déjà été trouvées aux différentes revendications des enseignants.

« Le salaire du mois de septembre est déjà arrivé à Gemena. Il a été uniformisé pour toute la République », a-t-il déclaré.

Il signale cependant de petites irrégularités commises par le service de la paie des enseignants(Secope) à Kinshasa et affirme qu’une commission ad hoc du Secope se trouve  actuellement à Gemena pour encadrer la paie.

Les grévistes, de leur côté, affirment qu’ils ne mettraient pas fin à leur mouvement tant que toutes leurs revendications ne seront pas satisfaites.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner