Kasaï occidental: dix policiers écopent de 20 ans de servitude pénale pour viol


Le condamné en blanc et son bourreau à droite, attendant le verdict du tribunal de garnison de Kananga

Le Tribunal militaire de garnison de Kananga siégeant en chambre foraine à Tshimbulu a condamné, samedi 6 novembre, un policier à 20 ans de servitude pénale pour viol collectif commis à Tshimbulu en 2009. Neuf de ses coaccusés, en cavale, ont été condamnés par contumace à la même peine.
Outre la servitude pénale, les condamnés doivent payer 100 000 Francs congolais d’amende (environ 111 USD), 40 000 Francs congolais de frais de justice (44,4 USD) et 1 million de Francs (1 111 USD) congolais de dommages et intérêts aux victimes.

Sur les dix présumés violeurs, un seul policier de l’escadron mobile d’Intervention de Tshimbulu, a comparu depuis le début du procès au tribunal militaire de garnison de Kananga.

Ces neuf coaccusés courent encore dans la nature.
Le tribunal militaire les a condamnés par contumace.

Les dix policiers condamnés du secteur de Kumanda, territoire de Dibaya, avaient enlevé durant trois jours douze femmes qui se rendaient aux champs en juin 2009.

Ils les avaient emmenées de force dans une ferme qu’ils gardaient avant d’abuser d’elles.

Trois de ces femmes avaient porté plainte après leur libération.

A l’annonce de l’arrivée d’une chambre foraine du tribunal militaire à Tshimbulu, neuf présumés violeurs avaient pris la fuite.

Cette chambre foraine a été accompagnée par la section des droits de l’homme de la Monusco.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner