Kanyabayonga: assassinat de l’abbé Christian Bakulene

Le curé de la paroisse catholique de la cité de Kanyabayonga, l’abbé Christian Bakulene, est tombé lundi 8 novembre à 19 heures locales sous les balles des personnes armées en uniforme militaire à Mapera, localité située entre Kayina et Kanyabayonga.

Selon ses collègues de la paroisse de Luofu, voisine de Kanyabayonga, des inciviques ont abattu l’abbé Christian Bakulene alors que ce dernier rentrait de Kirumba pour sa paroisse, à moto. Pour l’instant, les assassins ne sont pas encore identifiés, indique la même source.

Le Père Gilbert Bayongi de Luofu, témoigne:

«Il [ l’abbé Bakulene] revenait de Kirumba pour aller transporter des bibles qui venaient du diocèse.  De retour, à Kinyembo, il a rencontré des inciviques qui l’ont tué par balles »

Pourtant, poursuit le prêtre, le milieu commençait à vivre une petite tranquillité. Il est étonné de cet assassinat :

«C’est très malheureux. Sans la paix, il n’y a pas de développement, déclarait le pape Paul VI, dans son encyclique Poularum Progresio», a-t-il déclaré avec regret.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner