Kimbanseke: quand l’hospitalité se retourne contre une famille à Kingasani ya suka

Hébergé pendant deux semaines dans une famille habitant sur l’avenue Nduala, au quartier Kingasani ya suka, un homme, qui s’était fait passer pour un pasteur, a disparu dans la nature après avoir offert un breuvage à ses hôtes qui les a plongés dans un profond sommeil jusque ce dimanche matin. L’inconnu en a profité pour emporter quelques biens de valeur de la famille d’accueil.

La maîtresse de la maison raconte.

Il y a deux semaines, un homme s’est présenté à la fois comme prophète et commerçant.

Dans sa suite, le quidam avait une femme et deux nourrissons, tous âgés de moins de deux ans.

Par générosité, ces quatre «passagers» ont été accueillis, logés et nourris pendant deux semaines lorsque, samedi dernier, le «prophète» a dit à ses hôtes qu’ils allaient prendre congé d’eux.

Mais, en sa qualité d’homme de Dieu, ce dernier proposa, avant la séparation, une séance de prière pour exorciser cette maison des mauvais esprits qui, selon lui, hantaient la famille.

C’est pendant cette séance d’incantation que cet homme offrira un breuvage que toute la maisonnée boira, c’est-à-dire, le chef de famille, taximan de son état, sa femme, sa propre mère et ses deux enfants.

Tout cela s’est passé la nuit de samedi.

Dans les secondes qui ont suivi la consommation de ce breuvage, toutes les cinq personnes de la maison sont tombées dans un profond sommeil jusque dimanche matin.

Elles étaient comme mortes,ou presque, selon les témoignages.

Vers 9h, alertés, les voisins les ont conduites dans un centre de santé le plus proche où les infortunés ont pu être réanimés.

Et, selon le personnel soignant de la place, ces personnes seraient hors danger.

Dans l’entre-temps, le «prophète» et sa suite avaient disparu dans la nature avec quelques biens de la famille hôte, notamment, un matelas, quelques ustensils de cuisine, un téléphone portable ainsi qu’une somme de 65 dollars.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner