Grève des armateurs, la SNCC/Goma débordée

La grève des armateurs privés sur le lac Kivu entre Goma et Bukavu est entrée dans sa deuxième semaine le mardi 7 décembre. Sur le terrain, beaucoup de voyageurs se tournent désormais vers la Société nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC). Cependant, cette entreprise de transports publique éprouve de sérieuses difficultés pour satisfaire leur demande de plus en plus croissante, surtout pour le transport des produits vivriers qui moisissent déjà dans les dépôts à Goma.

Déjà, 150 tonnes de produits vivriers attendent dans le dépôt de la Société nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) à Goma. Mais, cette société ne peut pas les évacuer vers Bukavu, car la SNCC est dépourvue des matériels nécessaires.
Le Chef de port SNCC/Goma, Mukendi Kalala s’exprime:

« Ces commençants, manquent où déposer leur marchandise. C’est pourquoi, ils préfèrent les déposer ici à la SNCC. Et la SNCC se retrouve aussi, dans l’incapacité de transporter le tonnage que les commerçants lui amènent. »

Pour sa part, le directeur provincial de la Régie des voies fluviales (RVF) Goma, Nzila Suka pense qu’au-delà de l’entente entre les armateurs et le gouvernement provincial du Sud-Kivu, d’où est parti le conflit, il est temps que le gouvernement congolais pense également à relancer les activités de la SNCC.

« Il faut ajouter les moyens à la SNCC, lui doter des barges, lui doter d’autres bateaux. Si elle avait les moyens de l’Onatra [Office national de transport] tout ça ne se passerait pas. »

Au moins huit cents familles survivent à Goma grâce aux activités liées au port public de la SNCC, un port dont plusieurs compartiments sont actuellement donnés en location à des armateurs privés, qui les exploitent à partir de Bukavu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires