Joseph Kabila: « 2010, une année de grâce en RDC »


Joseph Kabila satisfait de l’atteinte du point d’achèvement ayant débouché, sur l’effacement de la dette par le Club de Paris, et même prochainement, par le Club de Londres (photo archive).

Dans son discours sur l’état de la nation prononcé mercredi 8 décembre devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès au Palais du peuple, à Kinshasa, le président la République Démocratique du Congo a déclaré que l’année 2010 finissante aura été une année de grâces pour les fils et les filles du pays.

Atteinte du point d’achèvement à l’initiative PPTE avec comme conséquence l’effacement de plus de 80 % de la dette extérieure, victoire, pour la deuxième année consécutive du TP Mazembe en Ligue des champions de la Caf, élévation de l’archevêque de Kinshasa, Monseigneur Laurent Monsengwo Pasinya à la dignité du cardinalat, tels sont des faits que le président Joseph Kabila a considérés dans son message à la nation comme ayant  marqué l’année 2010. Une année de grâce pour la RDC, a-t-il affirmé.  

Au plan économique, Joseph Kabila se dit satisfait de l’atteinte du point d’achèvement ayant débouché, sur l’effacement de la dette par le Club de Paris, et même prochainement, par le Club de Londres.

Il se félicite de la bonne croissance économique chiffrée cette année, a-t-il précisé,  à 6%.

L’indemnisation des propriétaires des entreprises «zaïrianisées» constitue également un motif de satisfaction pour le chef de l’Etat, même si, au passage, il reconnaît qu’il reste encore sur ce volet économique, l’assainissement des finances publiques.

Toutefois, Joseph Kabila indique que l’ampleur du désastre dans lequel le pays était plongé depuis belle lurette, de nombreux défis liés à la reconstruction demeurent et doivent être relevés.

Dans le registre politique, pas un seul mot sur la révision constitutionnelle envisagée par le Parlement.

Pas non plus un mot sur le découpage territorial, sauf la déclaration de sa volonté d’améliorer le fonctionnement des assemblées provinciales au regard des conflits qui les minent.

Autre point noir relevé par le chef de l’Etat congolais, la distribution de la justice malgré si, a-t-il souligné, des avancées ont été enregistrées dans ce secteur.

Dans l’ensemble, le bilan y est en deçà des attentes, a-t-il affirmé.

Le message du président devant les représentants du peuple a aussi évoqué des questions liées à la sécurité nationale.

A propos de la consolidation de la paix, Joseph Kabila a déclaré  que la paix règne dans 140 territoires du pays.

Des opérations militaires sont encore menées dans cinq autres territoires dans les deux Kivu et en Province Orientale, a-t-il reconnu.

Dans tous les cas, Joseph Kabila a affirmé sa volonté de garantir la sécurité sur l’ensemble de toutes les frontières de la RDC.

Échéances électorales, défi majeur en 2011

Le président Joseph Kabila a également mis l’accent dans son message devant le Congrès du Parlement, le dernier de cette législature, sur les échéances électorales de 2011 qui constituent, d’après lui, le défi majeur du reste de son mandat.

A l’heure actuelle, des actions importantes sont engagées en prévision de cette échéance d’après le chef de l’Etat.

Du point de vue législatif, Joseph Kabila affirme que le pays a été doté de  pratiquement tous les instruments juridiques nécessaires.

Il a cité,  notamment, la loi portant création de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), même si celle-ci n’est pas encore installée.

Il reste également l’installation des juridictions chargées du contentieux électoral, en l’occurrence, la Cour constitutionnelle, les tribunaux administratifs et les tribunaux de paix.

Extrait du discours du chef de l’Etat sur ce qu’il pense notamment de la Ceni:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires